À l’occasion du soixantième anniversaire du 1% artistique, la direction de l'Inventaire général du patrimoine culturel (Région Normandie) a entrepris en partenariat avec le Pôle Conservation-Restauration de la Fabrique de patrimoines en Normandie, le recensement et l’étude des œuvres issues de cette procédure dans les 67 lycées publics des trois départements.


« L'Obligation de décoration des constructions publiques » ou 1% artistique

Promulguée en 1951, l’ « Obligation de décoration des constructions publiques » a pour but de soutenir la création artistique et d’offrir au plus grand nombre un contact direct avec l’art contemporain, en dehors des institutions spécialisées.
La procédure impose ainsi de réserver lors de la construction, l’extension ou la restructuration de certains bâtiments publics, 1% du coût total des travaux pour la commande ou l’acquisition d'une ou plusieurs œuvres d'art contemporaines spécialement conçues par des artistes vivants.

Un corpus d’œuvres diversifié dans les lycées du Calvados, de la Manche et de l'Orne

L'inventaire mené in situ a permis l’identification d’un corpus de près de 110 œuvres. Dominent sculptures, céramiques, mosaïques, revêtements muraux ou de sol, auquel s’ajoutent tapisseries, peintures, éléments d’architecture ou mobilier.
Plus de la moitié des œuvres, signées, témoignent d’une production d’artistes d’envergure tant régionale (Yvonne Guégan, Etienne Rebuffet, Pierre Godard) qu’internationale (les Prix de Rome Georges Arnulf, Anna Quinquaud, Louis Leygue).